Comment MV SANTE s’adapte à la situation Covid-19 ?

En tant que partenaire du système de santé suisse, MV SANTE souhaite apporter sa contribution d’aide et de soutien face à cette crise sanitaire. Pour cela, nous nous adaptons, innovons et repensons notre manière de fonctionner. Ceci se traduit de différentes manières.

Support aux hôpitaux

Canton de Vaud
MV SANTE apporte son soutien au CHUV afin de maintenir les prestations chirurgicales indispensables pendant qu’il se concentre sur la prise en charge des patients Covid-19. Bientôt, notre structure devra accueillir des patients infectés qu’il faudra opérer en toute sécurité pour eux et pour nos soignants. Nous apportons alors toutes les garanties de sécurité pour la prise en charge des patients du CHUV dans l’intérêt collectif et en coordination avec notre partenaire et ses chirurgiens. Nous avons pour cela, réorganisé le parcours du patient selon s’il présente des symptômes Covid-19 ou non, et nous nous sommes adaptés aux recommandations HPCI.

Canton de Genève
MV SANTE Clinique Champel a mis son bloc opératoire, son personnel médical et ses lits d’hospitalisation à la disposition des HUG et de ses chirurgiens. De plus, la clinique fournit un hébergement pour le personnel frontalier de Quavitae (centre de dialyse de La Tour de la rive gauche) en cas de nécessité.

Canton du Valais
La clinique MV SANTE Artemed Valais propose également ses services au RSV pour la prise en charge de patient nécessitant une intervention chirurgicale.

Soutien technologique

MV SANTE met à disposition gratuitement une application web, Covidom, permettant la télésurveillance des patients Covid-19 positifs confinés à domicile.

Covidom est hébergé pour la Suisse chez MV SANTE en partenariat avec Nouveal et l’APHP (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris) qui, depuis le 9 mars, assurent cette capacité de télésurveillance en France pour de nombreux hôpitaux.

Chaque jour, un à deux questionnaires, suivant les symptômes des personnes et leur risque de contracter des complications, seront envoyés via l’application. Cela permettra un suivi quotidien et sécurisera les patients en leur assurant une prise en charge à temps si leurs symptômes s’aggravent.

Cette application interactive permettra de désengorger les urgences, d’assurer un suivi proche des patients et diminuera ainsi leur anxiété. Cette application permettra aussi d’obtenir de nombreuses informations sur le décours de cette nouvelle maladie et également de se procurer des données sur son évolution au sein de la population.

MV SANTE développe depuis maintenant 3 ans sa propre plateforme digitale, e-chir, pour mesurer et évaluer les processus du passage du patient au travers d’un traitement chirurgical. Le suivi électronique du patient ne nous est donc pas étranger et nous sommes certains que la crise du Covid-19 aura accéléré ce phénomène et la prise de conscience de l’importance de la technologie et du digital dans le monde de la médecine, qui nous donne des outils supplémentaires pour assurer les meilleurs parcours et résultats cliniques pour le patient.

Gestion des processus et du travail

Nous avons réduit l’activité de nos centres au maximum, nous ne prenons en charge que les urgences, à raison d’une fois par semaine dans les centres de Champel, Sion, et Rhodanie. Nous attendons le transfert de certains cas chirurgicaux de la part des hôpitaux publiques si nécessaire et avons restructuré le parcours patient selon des directives HPCI (Hygiène, Prévention et Contrôle des Infections) afin d’assurer la protection de nos collaborateurs, des chirurgiens et de leur patient.

Au niveau du personnel, lui aussi réorganisé afin de permettre à chacun de travailler dans les meilleures conditions de sécurité possible, nous avons fait recours au télétravail et aux mesures de sécurité au sein des centres de chirurgie conformément à la réglementation HPCI.

Notre centre MV Santé Beaumont, partenaire du CHUV, lui, exerce une activité plus soutenue. En effet, nous avons réorganisé notre activité et notre bloc opératoire vers le maintien de la chirurgie d’urgence différée de traumatologie, chirurgie de la main et chirurgie viscérale. Les patients nécessitant un suivi constant, ayant des pathologies évolutives telles que les cancers continuent à être pris en charge.

Cette situation de crise est certes très contraignante et anxiogène, mais elle nous oblige à nous adapter, à repenser nos fonctionnements et peut-être pourrons-nous en tirer une leçon que nous garderons dans le futur. Ce qui est certain, c’est qu’il y aura, dans notre travail et façon de penser, un avant et après Covid-19.

La réalisation d’interventions plus complexes dans un centre de chirurgie ambulatoire fait prendre conscience de leur faisabilité et aura un impact positif sur le développement du virage ambulatoire.

Gestion de l'aspect économique et financier de cette pandémie

Autre qu’une crise sanitaire, le coronavirus engendre également une situation de crise au niveau économique pour les entreprises :

  1. MV SANTE a enregistré l’ensemble du personnel de ses cliniques et administratif au chômage technique. Initialement payés à 80% pour les heures chômées, MV SANTE s’engage à compenser la différence afin d’assurer un salaire à 100% à tous ses employés, qui restent au centre de ses préoccupations.
  2. La trésorerie étant d’une importance cruciale en ce moment, nous avons demandé à toutes les compagnies d’assurance de régler toutes les factures ouvertes, datant de plus de 30 jours. Alors que certains ont réagi positivement dans l’esprit de soutenir le système de santé, nous attendons des autres une action cohérente et concrète pour régler ce qui est dû.

Réouverture des centres, mesures post confinement

Covid-19

Découvrez comment MV SANTE s’adapte à la situation Covid-19!